Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Réforme du cumul des mandats : « Nous n’acceptons pas cette dérive vers un Parlement monolithique et aussi peu représentatif des Français »

19 Septembre 2013 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

 

François Zocchetto, président du groupe UDI-UC au Sénat, est intervenu ce jour pour fustiger « les conditions déplorables dans lesquelles est examinée la réforme du cumul des mandats, texte essentiel pour l’avenir du Sénat et de l’ensemble de nos institutions. » 

 

Pour le chef de file des sénateurs centristes, « Les propos tenus aujourd’hui dans l’hémicycle par le Ministre de l’Intérieur sont purement inacceptables ! Annoncer dès le début de la discussion que le Gouvernement s’opposera aux amendements et qu’il ira jusqu’au bout de son texte revient à annoncer au Sénat que l’on se moque purement et simplement de son avis. C’est un camouflet et un déni de démocratie. »

 

Pour François Zochetto, il faut manifestement dynamiser notre démocratie et « combler le fossé qui se creuse entre les élus et les citoyens. » Mais les sénateurs UDI-UC estiment que cette question doit faire l’objet d’une réflexion complète qui ne se limite pas à la question du cumul des mandats« Pourquoi le texte n’aborde-t-il pas notamment la question du cumul horizontal, cher à Madame Aubry ? » s’interroge le sénateur.

 

François Zocchetto a rappelé les spécificités de la Ve République : « On ne peut faire l’économie d’une réflexion sur l’équilibre des pouvoirs au sein de notre démocratie. Dans notre régime très présidentialisé, la présence de responsables d’exécutifs locaux au Parlement contribue à cet équilibre. »

 

« Le texte examiné en ce moment est de nature à modifier profondément le fonctionnement de nos institutions : il affaiblit le Parlement et renforce encore les pouvoirs du Président de la République. Alors qu’il nous faudrait un Parlement renforcé, on s’apprête à le museler. Qui s’opposera au matraquage fiscal, qui saura dire non au Ministre de l’Intérieur lorsqu’il souhaite développer les tests ADN lors des contrôles migratoires ?» s’alarme le Président centriste.

 

Pour François Zocchetto, la question est simple : « Quel Sénat voulons-nous pour demain ? Un Sénat composé de retraités, de fonctionnaires et d’apparatchiks ? Nous n’acceptons pas cette dérive vers un Parlement monolithique et aussi peu représentatif des Français. Nous ne voulons pas que le Sénat devienne une chambre d’enregistrement. »

 

C’est pour cela que le groupe UDI-UC proposera une série d’amendements sur les relations entre les territoires et le pouvoir central, sur l’encadrement du « cumul horizontal » - maire et Président de communauté d’agglomération par exemple-, sur la limitation du cumul des mandats dans le temps, sur le non-cumul des indemnités et sur la question du nombre de parlementaires. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article