Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Plan d’austérité pour la France « Ce plan est courageux mais il est insuffisant. Nous devons nous préparer à aller plus loin. »

10 Novembre 2011 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, sénateur de la Mayenne et Président du groupe de l’Union centriste et Républicaine, s’exprime suite aux annonces du Premier Ministre sur le plan d’austérité :


« J’approuve les mesures qui ont été annoncées ce matin car c’est bien le minimum que l’on pouvait faire. Mais si ce plan est courageux, il est insuffisant. »

Pour le sénateur de la Mayenne, la hausse de la TVA était inévitable. François Zocchetto rappelle que les sénateurs centristes sont depuis longtemps favorables au relèvement à 7 % de la TVA dans la restauration dans le sens d’une meilleure convergence fiscale avec l’Allemagne.

Concernant la réforme des retraites, François Zocchetto affirme qu’il faut se préparer à aller plus loin.

Sur ce point, comme sur tous les autres, François Zocchetto déclare : « Nous devons être conscient qu’il reste encore beaucoup d’efforts à faire si nous voulons atteindre l’équilibre en 2016. »

Le modèle social français ne peut être uniquement basé sur les cotisations : « Il y a lieu de fiscaliser la politique familiale et une grande partie de l’assurance maladie. » Les sénateurs centristes sont dans leur ensemble plus que jamais convaincus de la nécessité de la TVA sociale.

François Zocchetto se félicite que les mesures concernant la fiscalité du patrimoine correspondent à une demande des centristes.

Par ailleurs, le sénateur rappelle que l’effort collectif devra être partagé par tous : « De leur côté, les collectivités locales ne peuvent rester à l’écart et devront faire des efforts de gestion. »

En matière de réduction des dépenses, pour les sénateurs centristes, la part de la dépense publique dans le PIB est trop importante au regard des recettes fiscales de l’Etat. « Réduire le déficit passera impérativement par une réduction des dépenses publiques. En période de crise, l’Etat se doit aussi d’être modeste. »

François Zocchetto regrette toutefois que ce plan ne cible pas assez la relance de la compétitivité de notre pays : « L’augmentation de la TVA doit être liée à l’euro prêt aux cotisations patronales ce qui nous permettra de dégager des recettes fiscales à moyen terme. Ce n’est qu’à ce prix que nous relancerons notre compétitivité, l’une des clés de la réponse au déficit. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sorel 27/11/2011 17:12

Bonjour,
Dans le cadre des dispositions prises par le sénat et l’assemblée nationale pour réduire le déficit il n’a pas été évoqué la suppression de l’exonération de plus-value sur cession de titres du chef
d’entreprise partant à la retraite. Si nombre de français vont supporter un impôt de plus-value sur les immeubles,il peut sembler juste que le chef d’entreprise qui cède ladite entreprise subisse
également un impôt sur la plus-value qu’il réalise ….alors qu’aujourd’hui il est exonéré de cette fiscalité. Le chef d’entreprise qui cède aura perçu des dividendes tout au long de sa carrière qui
compenseront cette taxation..
Espérons que cette mesure soit également intégrée dans les mesures de rigueur budgétaires…cela permettrait de renflouer les caisses de l’Etat…