Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Mission d’information sur la filière viande

24 Juillet 2013 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, président du groupe UDI-UC, s’est exprimé ce jour pour saluer le travail de Sylvie Goy-Chavent, sénatrice UDI-UC de l’Ain, rapporteure de la mission d'information sénatoriale chargée d'enquêter sur la filière viande qui vient de rendre ses conclusions.

 

Cette mission d'information sénatoriale avait été demandée par le groupe parlementaire UDI-UC après le scandale de la viande de cheval en février 2013.

 

Une trentaine de sénateurs, toutes tendances politiques confondues, ont travaillé pendant quatre mois, ont procédé à une soixantaine d’auditions, se sont déplacés à Bruxelles, au Pays-Bas… avant d’établir une quarantaine de propositions. «  Le travail important mené par cette mission doit aboutir à plus de sécurité pour le consommateur et à rétablir la confiance envers les éleveurs » se félicite le chef de file des sénateurs centristes.

 

La rapporteure de cette mission, Sylvie Goy-Chavent, en résume les grands axes : « Nous avons constaté l’ampleur de la fraude, plus large que nous pouvions le penser au départ. Et en termes de préconisations, il faut renforcer les contrôles, en France et en Europe, pour lutter contre les fraudes et interdire les prix cassés pour soutenir les éleveurs. »

 

La sénatrice souligne la question préoccupante de la réduction des effectifs de la Direction de l’alimentation au ministère de l’Agriculture et de la Direction des fraudes : « Il est difficile d’exercer un contrôle efficace dès lors que les effectifs ne sont pas suffisants. D’autant qu’en période de crise, la tentation de fraude est encore plus forte. »

 

« C’est un vaste plan de relance de la filière viande » qu’il faut mettre en place recommande la sénatrice.

 

Dans ce contexte, le président du groupe a condamné « les menaces de mort et attaques inacceptables dont a fait l’objet Sylvie Goy-Chavent. Les parlementaires ne peuvent pas céder à ce type d’intimidations d’un autre temps. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article