Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

LA CRISE FINANCIERE EUROPEENNE : Question crible thématique

23 Juin 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

 

Question crible thématique - mardi 22 juin 2010 :  Intervention de François Zocchetto

vidéosénat

Cliquez sur l'image pour visionner l'intervention de François Zocchetto

et la réponse de la Secrétaire d'Etat chargée du commerce extérieur

 

 «  Monsieur le Président, Mme le Secrétaire d’Etat, mes chers collègues,            

Jeudi dernier, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont décidé d'organiser un test de résistance – un "stress test" - pour tous les grands établissements financiers européens et d'en publier les résultats avant la fin juillet. En apportant des informations fiables, cette opération de transparence contribuera sans doute à rassurer les marchés financiers. Nous saluons donc sa mise en œuvre.

Mais, mes chers collègues, la crise grecque a révélé que les Etats, eux aussi, ont l’obligation de communiquer des informations sincères et crédibles. N’oublions pas qu’elle a été déclenchée par la révélation de la sous-évaluation délibérée du déficit grec.

Pour conforter la convalescence fragile de notre économie, il est crucial que la France s’engage à réduire ses déficits et sa dette publique. Mais, plus important encore, il faut que ses engagements soient crédibles, qu’ils reposent sur des hypothèses sérieuses, et que l’ensemble des informations relatives à nos comptes publics soient sincères.

Or, aujourd’hui, nos prévisions de croissance pour 2011, 2012 et 2013 sont trop optimistes : on sait pertinemment que le taux de croissance prévisionnelle de 2,5% est fantaisiste. Les hypothèses retenues dans le programme de stabilité ne sont pas crédibles, et, bien pire encore, elles ne sont pas cohérentes avec les hypothèses retenues dans la programmation annexée au projet de loi de finances pour 2010.

Ma question Madame la Secrétaire d'Etat est donc double :

- Premièrement, quand le Gouvernement entend-t-il réviser sa prévision de croissance pour 2011 et au-delà ?

- Deuxièmement et surtout, quand et comment compte-il mieux articuler les programmes de stabilité avec les lois de finances ? 

Je vous remercie."

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article