Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Etats généraux des collectivités : « On nous annonce que tout va changer et au final on ne change rien ! C’est beaucoup de bruit pour rien"

5 Octobre 2012 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, Président de l’Union centriste et républicaine revient sur les déclarations de François Hollande lors des Etats généraux des collectivités territoriales dont la conclusion avait lieu ce matin.

Pour le sénateur de la Mayenne, « Les sénateurs de notre groupe ont pris une part active dans ce processus. En tant que représentants élus locaux et comme partisans de la libre administration des collectivités, nous trouvons légitime de consulter les élus locaux. »

 Mais le chef de file des centristes tempère : « Nous sommes très réservé quant à la politique du Gouvernement vis-à-vis des collectivités. Le discours de François Hollande n’a fait que confirmer ce que Marylise Lebranchu avait déjà annoncé : tout était déjà écrit. Dès lors, je m’interroge sur la sincérité et même l’utilité de cette concertation. »

 Par ailleurs, le sénateur de la Mayenne s’inquiète de la création du Haut Conseil aux territoires : « Alors que François Hollande reconnait la complexité du millefeuille administratif et déclare sa clarification nécessaire, il propose d’en rajouter encore une couche ! »

 Enfin, on ne peut pas passer sous silence l’annonce de la baisse considérable des concours financiers de l’Etat aux collectivités : « Cette annonce ne manque pas de cynisme de la part de responsables politiques qui n’ont cessé de dénoncer, quand ils étaient dans l’opposition, le manque de moyens accordé par l’Etat aux collectivités. Les présidents d’exécutifs départementaux et régionaux, en grande majorité socialiste, ne pourront désormais plus se retourner contre l’Etat. »

 

François Zocchetto conclut : « Le Président a débuté son intervention en annonçant qu’il venait avec des propositions. Après une heure de discours, le recyclage d’annonces déjà faites (Acte 3 de la décentralisation, cumul et report des élections locales) et la perspective d’un millefeuille qui s’étoffe, on attend toujours. On nous annonce que tout va changer et au final on ne change rien ! C’est beaucoup de bruit pour rien. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article