Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Cumul des mandats : « Nous devons dépasser les clivages politique »

11 Septembre 2013 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, Président du groupe UDI-UC, sénateur de la Mayenne, a dénoncé ce jour à l’issue de la réunion de groupe des sénateurs centristes « Les conditions inacceptables, tant sur la forme que sur le fond, du débat sur le cumul des mandats. »

 Sur la forme, le chef de file des sénateurs centristes a indiqué avoir écrit, sans succès, au Président du Sénat pour lui demander d’intervenir auprès du Gouvernement pour lever la procédure accélérée : « Le maintien de cette procédure d’urgence, sur un sujet lourd de conséquences pour l’avenir des institutions et du Sénat lui-même, est un véritable mépris du Parlement. »

 Sur le fond, François Zocchetto déclare, au nom de son groupe : «  Nous n’acceptons pas le texte que veut imposer le Gouvernement. Il aboutira à un Parlement composé uniquement de retraités, de fonctionnaires et d’apparatchiks ! Il n’est qu’à voir les dernières législatives, 50 % des nouveaux députés sont des permanents de partis politiques. Nous n’acceptons pas cette dérive vers un Parlement monolithique et aussi peu représentatif des Français ! Nous ne voulons pas que le Sénat devienne une simple chambre d’enregistrement. »

 « Des Présidents de groupe, à l’image de Jacques Mézard, Président du groupe RDSE, n’acceptent pas ce qui se passe au Sénat sur ce texte. Au groupe UDI-UC, nous avons des propositions claires, concrètes. Elles sont proches de celles que pourraient faire le RDSE ou encore l’UMP, dès lors, pourquoi ne pas travailler ensemble ? J’appelle donc à une initiative transversale. Sur ce sujet qui dessine l’avenir de nos institutions, nous devons dépasser les clivages politiques affirme le Président qui a annoncé qu’un travail de concertation avec les autres groupes politiques était engagé au Sénat.

 «  Nous voulons garder un Parlement diversifié, représentatif et ayant de la personnalité » poursuit François Zocchetto. « Très bientôt nous formulerons nos propositions sur les relations entre les territoires et le pouvoir central, sur l’encadrement du « cumul horizontal » - maire et Président de communauté d’agglomération par exemple-, sur la limitation du cumul des mandats dans le temps, sur le non-cumul des indemnités et sur la question du nombre de parlementaires. »

 « Le Sénat n’existe pas dans la méthode et le texte imposés par le Gouvernement. Nous allons faire entendre la voix du Sénat. » conclut le Président centriste.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article