Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

« Crédit d’impôts compétitivité : Gouvernement recherche financements désespérément… »

6 Février 2013 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, Président du groupe UDI-UC au Sénat, s’inquiète d’une future baisse des dotations de l’Etat aux collectivités : « En septembre dernier, une baisse de 750 millions d’euros par an en 2014 et 2015 a déjà été actée. Voilà maintenant que l’on va demander aux élus un effort supplémentaire ! »

 

En effet, il semblerait que les collectivités vont devoir se serrer encore un peu plus la ceinture : le Gouvernement réfléchit à une baisse supplémentaire de dotation de 1,5 milliard d’euros en 2014 et 3 milliards d’euros en 2015. Cet « effort » aurait pour objectif de financer le crédit d’impôts compétitivité.

 

Pour compenser une baisse des dotations aux collectivités, il n’y a guère pour elles que deux solutions. Pour François Zocchetto, elles sont toutes irrecevables « Augmenter la fiscalité locale serait déraisonnable. Et réduire leurs investissements, cela fait autant d’activités et d’emplois en moins… avec en conséquence le risque de fragiliser la qualité du service public dans les territoires. »

 

Après avoir augmenté les impôts, alors qu’il s’était engagé à ne pas alourdir la pression fiscale sur les ménages, le Gouvernement se tourne maintenant vers les élus locaux : « Ce Gouvernement recherche des financements désespérément ! Mais pourquoi ne s’attaque-t-on pas à réduire la dépense publique au lieu de ponctionner toujours plus ? Ce Gouvernement doit commencer par donner l’exemple. »

 

Par ailleurs, le chef de file des sénateurs centristes regrette la détérioration des relations entre l’Etat et les collectivités : « Il faut arrêter de malmener ainsi les collectivités locales alors qu’elles contribuent au développement économique des territoires. Nous devons conserver des relations de confiance avec les élus locaux qui font vivre la démocratie au quotidien ! »

 

« A quoi bon avoir réuni des Etats généraux, à grand renfort de communication, à quoi bon avoir consulté les élus locaux ? Ce n’était pas la peine de leur faire croire que l’on fait cas de leurs préoccupations alors que l’on s’apprête à les mettre dans des situations impossibles ! » déplore François Zocchetto.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article