Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Classement des campings et mise aux normes : François Zocchetto demande au gouvernement de prendre en compte la spécificité des campings des départements ruraux.

7 Décembre 2011 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Plusieurs campings mayennais sont concernés par cette réglementation


François Zocchetto, Sénateur de la Mayenne et Président du groupe « Union Centriste et Républicaine » au Sénat, a interpellé, par une question écrite, Frédéric Lefebvre, Secrétaire d’Etat au Tourisme, quant aux nouveaux critères de classement des campings.

L’arrêté du 6 juillet 2010 oblige les collectivités à commander un audit afin de proposer au préfet un nouveau classement des campings.

 Pour François Zocchetto : « S'il est important que les consommateurs puissent disposer d'un référentiel pertinent, une telle obligation n'est pas sans poser des difficultés importantes pour les territoires ruraux. Outre l'aspect financier de la démarche, les nouvelles normes imposent un niveau d'équipements, sanitaires notamment, totalement en décalage avec les réalités de l'hôtellerie de plein air en milieu rural. En effet, à titre d'exemple, un nombre minimum de dix toilettes et dix douches est nécessaire jusqu'à 100 emplacements et ce, même si le camping ne comporte que 30, 40 ou 60 emplacements, ce qui est le cas de pratiquement tous les campings des départements ruraux. À défaut de mise en conformité avec l'arrêté, les campings se verront « rétrograder » dans le classement, ce qui serait hautement préjudiciable pour l'image du tourisme local. Je souhaite donc que des mesures soient prises afin de différencier les normes de classement de l'hôtellerie de plein air en fonction de la géolocalisation des campings ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DESEILLE 28/01/2012 10:16

Monsieur le Sénateur,

Pour revenir sur le sujet du classement des campings, je pense que le plus important aujourd'hui et à 6 mois de la date fatidique, c'est d'obtenir un classement, quitte à perdre temporairement une
étoile si certains travaux ne sont pas encore totalement finis.
En effet, les campings qui n'auront pas demandé leur classement avant le 23 Juillet 2012, perdront le bénéfice de la TVA à taux réduit et là, c'est catastrophique.
Le classement obtenu, rien empêche un camping de redemander un nouveau classement après travaux.
Cordialement
F.DESEILLE

DESEILLE 11/01/2012 14:59

Monsieur le Sénateur,

Le commentaire de Monsieur R.DINE est totalement exact, le calcul se fait au prorata. Pour plus d'informations, je vous invite à consulter le site ATOUT FRANCE (classements)
Cordialement
F.DESEILLE
Gérant de campings

DINE 10/12/2011 18:55

Monsieur le Sénateur,

Vos inquiétudes envers les petits campings ruraux de votre région sont tout à fait louables. Cependant, permettez-moi de vous dire que vous vous trompez dans vos affirmations. En effet pour un
camping 3 étoiles de 100 emplacements non desservis en eau et assinissement, l'arrêté du 6 juillet 2010 réclame 10 toilettes et 10 douches. Mais pour un camping de 40 emplacements le besoin en
sanitaires sera de 4 toilettes et de 4 douches. Il faut réaliser un calcul au prorata, comme l'indique le guide de contrôle. Il n'y a pas de minimum requis.

Bien cordialement,
R. DINE
Ancien gérant de camping, inspecteur des hébergements touristiques dans le cadre du nouveau classement.