Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Visite de Patrick Devedjian, Ministre en charge du plan de Relance en Mayenne.

17 Juillet 2009 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Jeudi 16 juillet 2009 - à Sainte-Suzanne et à Vaiges

Patrick Devedjian, Ministre en charge de la mise en œuvre du Plan de Relance, s’est rendu ce matin en Mayenne à l’invitation de François Zocchetto, Sénateur en mission auprès du ministre, chargé du suivi du plan de relance pour le Grand Ouest.

Patrick Devedjian a salué la forte implication de François Zocchetto dans sa mission au près de lui pour le suivi du plan de relance dans le Grand Ouest (Bretagne, Basse et Haute Normandie, Pays de la Loire). 5 mois après l’annonce des milles chantiers du plan de relance, 550 ont démarrés sur l’ensemble du territoire français. C’est plus de 250 000 emplois qui ont été conservés !

Le plan de relance français est observé avec beaucoup d’attention par nos voisins européens et par les Etats Unis. C’est le plan de relance le plus réactif. En effet, sur les 26 milliards d’€ débloqués par l’Etat, 13,2 milliards d’€ ont déjà été injectés dans notre économie nationale à travers notamment les grands investissements, mais également avec l’aide au secteur automobile (la prime à la casse), et avec de nombreuses aides pour les familles les plus modestes. L’efficacité de la mise en œuvre du plan de relance français, au regard de l’Allemagne ou des Etats Unis qui vont débuter leur plan de relance en 2010, réside essentiellement dans notre structure administrative centralisée qui permet une application très rapide des mesures prises par l’Etat grâce aux Préfets et Préfets de Région, dont le travail a été salué conjointement par le Ministre et  par François Zocchetto.

La Mayenne et la Plan de Relance

Le Département de la Mayenne compte deux importants chantiers financés par le Plan de Relance : Le château de Sainte-Suzanne (400 000 €) et le contournement de Mayenne (financement des fouilles archéologiques et des études pour 1, 5 M€). Notre département pourrait éventuellement bénéficier d’enveloppes budgétaires supplémentaires à la rentrée prochaine. En effet, le premier travail de « reporting » effectué par les 7 parlementaires en mission auprès de Patrick Devedjian – dont fait partie François Zocchetto - étant effectué (rapport remis au Ministère le 10 juillet dernier),  il est à présent possible de détecter les chantiers qui ne pourront pas démarrer en 2009 (pour des raisons juridiques, retards techniques …). Ainsi l’argent dévolu à ces chantiers non démarrés va pouvoir être réaffecté à des projets prêts à démarrer. Cet arbitrage se déroulera en septembre 2009.

Château de Sainte-Suzanne : Un haut lieu touristique de notre département complètement réhabilité accueille un nouveau Centre d’Interprétation d’Architecture et du Patrimoine de grande qualité. Patrick Devedjian a salué la rapidité et la qualité de cette réalisation qui grâce au plan de relance a été accéléré.

Ecole Numérique des communes rurales : Le Ministre de la Relance, après la visite du CIAP de Sainte-Suzanne, s’est rendu dans la commune de Vaiges pour signer les 14 premières conventions de subvention par l’Etat –dans le cadre du Plan de Relance – de matériel informatique pour les écoles des communes rurales (moins de 2000 habitants). Les Maires de la Mayenne ont fait preuve d’une très grande réactivité pour intégrer ce dispositif, en effet, notre département est cité en exemple pour son efficacité : Sur 141 communes mayennaises éligibles à « l’école numérique », 96 projets ont été retenus et vont bénéficier d’une aide pour l’achat de classes numériques (tableau interactif, ordinateurs portables en réseau …). Au vu d’un tel succès, l’enveloppe de 520 000 € attribuée à la Mayenne n’est pas suffisante. Grâce à l’intervention de François Zocchetto auprès du Ministre, Patrick Devedjian a annoncé qu’une seconde enveloppe pouvant couvrir l’ensemble des demandes des écoles puisse être débloquée en septembre prochain. Autre annonce attendue par de nombreux maires : Les écoles privées vont bénéficier également d’une enveloppe de 200 000 € pour l’équipement de l’école numérique. Pour Patrick Devedjian : « le numérique c’est un atout pour nos enfants. C’est un devoir qui nous incombe que de leur permettre d’avoir un accès facilité aux nouvelles technologies. Tous les élèves, sur tous les territoires doivent avoir accès au numérique. »

Pour François Zocchetto, qui a accompagné, dès la première réunion d’information du 6 mai 2009, l’Inspection d’Académie dans la mise en place de ce dispositif : «  Le plan « école numérique »  de 50 M€ est remarquable pour deux raisons essentiels : Le premier, pour l’importance de mettre à disposition les nouvelles technologies du savoir et de la pédagogie pour nos enfants (qu’ils soient scolarisés dans le public ou dans le privé). Le second est que le Gouvernement, à travers cette mesure notamment, a conçu un plan de relance qui englobe l’ensemble du territoire. Le Plan de relance ce n’est pas que pour les grands chantiers portuaires où ferroviaires, le plan de relance c’est également le monde rural et ses communes à taille humaine. »
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article