Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

« Le contrat tripartite Etat-La Poste – AMF va dans le bon sens pour le renforcement des services publiques en zone rurale. » estime François Zocchetto, Sénateur de la Mayenne.

29 Novembre 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Le contrat de présence postale territoriale contient les engagements partagés de l’État, de l’Association des Maires de France (AMF) et de La Poste, relatifs à la mission d’aménagement du territoire de l’entreprise.


Pour François Zocchetto, Sénateur de la Mayenne : « Ce nouveau contrat élaboré entre l’État, l’AMF et La Poste comporte des avancées sur des points majeurs telles que la garantie du nombre de points de contact en zone rurale dans chaque département, le financement du déficit d’exploitation des distributeurs automatiques de billets, l’amélioration de l’encadrement des réductions d’horaires (en effet, il ne pourra être procédé qu’à une seule réduction d’horaire pendant une durée de 3 ans.) Avec une enveloppe passant de 135 millions à 170 millions par an, le Gouvernement lance un signal vers les communes rurales et  c’est une bonne chose. Le renforcement des services publics dans nos territoires ruraux est impératif. C’est une priorité pour notre département, pour notre pays. »

Lire la suite

Lutte contre la désertification médicale

29 Novembre 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, sénateur de la Mayenne : « Il est essentiel d’apporter un soutien aux collectivités qui construisent des Maisons de Santé dans des zones rurales souffrant d’un manque de vitalité. »

 

Le Sénat a adopté ce jour à l’unanimité, un amendement défendu par François Zocchetto, sénateur de la Mayenne. Cet amendement, voté dans le cadre du Projet de Loi de Finances pour 2011, vise à étendre le bénéfice du Fonds de Compensation de la TVA –FCTVA- aux collectivités qui construisent des Maisons de Santé lorsqu’elles sont situées dans des Zones de Revitalisation Rurale et des Territoires Ruraux de Développement Prioritaire.

 

Cette extension, proposée par l’ensemble du groupe Union centriste, est d’autant plus nécessaire que le phénomène de désertification médicale s’aggrave. Aujourd’hui, pour être éligible au FCTVA, les Maisons de Santé doivent être construites dans des collectivités classées en zone déficitaire.

 

Pourtant, de nombreuses zones rurales en difficulté souffrent d’un manque d’accès aux soins médicaux sans être classées en zone déficitaire par les Missions Régionales de Santé. Pour François Zocchetto « Cette réglementation trop restrictive est préjudiciable à la lutte contre la désertification médicale. »

 

Pénurie de médecins en zone rurale : un phénomène qui s’aggrave

Le nouvel "atlas de la démographie médicale en France" publié mardi 23 novembre par le Conseil National de l'Ordre des médecins souligne deux phénomènes nouveaux qui viennent aggraver la pénurie de médecins en zone rurale :

- premièrement, le renouvellement des praticiens partant en retraites est bien inférieur en zone rurale qu’en zone urbaine et péri-urbaine. Au lieu de diminuer, les écarts de densité médicale entre nos territoires risquent de se creuser dans les années à venir ;

- deuxièmement,  il semble que les médecins étrangers se détournent à leur tour des zones rurales pour aller exercer une profession salariée en zone urbaine.

Lire la suite

Le Premier Ministre annonce à François Zocchetto une subvention de 400 000 euros pour COPAINVILLE

10 Novembre 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Le premier Ministre par un courrier datant du 27 octobre 2010, a confirmé à François Zocchetto, sénateur de la Mayenne, l’attribution d’une subvention du Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire (F.N.A.D.T) de 400 000 € pour les travaux d’extension et de réhabilitation HQE du village de jeunes travailleurs « Copainville » de Mayenne.

 

Dès 2009, François Zocchetto, alors ambassadeur du plan de relance dans le grand ouest avait soutenu ce dossier auprès des services de l’Etat et du Gouvernement. Après de multiples interventions, le premier Ministre a reconnu « la qualité et le caractère structurant » de ce projet ainsi que « la nécessité, dans le contexte actuel, d’engager très rapidement les phases opérationnelles du projet pour qu’il participe à la relance de l’activité économique » de ce territoire.

 

François Zocchetto, sénateur de la Mayenne, se réjouit de l’attribution de cette subvention complémentaire, essentielle à la réalisation du projet : «  Les démarches ont été longues, mais l’action de formation et de réinsertion sociale de l’association Copainville, unanimement reconnue dans le département, va pouvoir développer son action auprès des jeunes du Nord Mayenne. Au-delà de la satisfaction de l’obtention de ces 400 000 € complémentaires, je pense tout particulièrement aux  responsables et professionnels de « Copainville » qui pourront grâce à la réalisation de ce projet mieux accompagner, former et soutenir ces jeunes en « mal d’avenir » afin de leur redonner l’espoir et les forces de trouver leur place et leur épanouissement dans notre société. »

Lire la suite

François Zocchetto ne vote pas la réforme des collectivités territoriales

9 Novembre 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

A la suite de la réunion du mardi 2 décembre de la commission mixte paritaire, François Zocchetto, Sénateur de la Mayenne, considère que la « réforme territoriale fait du sur place. » En effet, le texte qui a été élaborée et qui est soumis au vote ce jour, mardi 9 novembre, « est inacceptable pour la Mayenne. Notre département sera, avec l’Ardèche, le plus mal représenté de toute la France, avec seulement 19 conseillers territoriaux, quand l’Orne, département moins peuplé que la Mayenne, aura 29 représentants. Que pèseront les 19 mayennais, à Nantes, parmi les 175 conseillers de la Région Pays de la Loire. »

François Zocchetto indique que, dans ces conditions, il n’est pas disposé à voter aujourd’hui le projet de la loi sur la réforme territoriale.

« Le gouvernement aurait mieux fait de ne retenir que ce qui fait consensus, à savoir les dispositions relatives aux communes et aux intercommunalités, et de réouvrir les discussions sur les nombreux points qui font litige : le conseiller territorial, les financements croisés et les compétences des diverses collectivités territoriales. »

Lire la suite

La maison d'arrêt de Laval ne sera pas fermée.

4 Novembre 2010 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

maison-d-arret.jpgA la suite d’un nouvel entretien avec Michel Alliot-Marie ce jeudi matin, au Ministère de la Justice, François Zocchetto annonce que la maison d’arrêt de Laval ne sera pas fermée.

La Ministre de la Justice a, en effet, confirmé au sénateur et conseiller municipal d’opposition de Laval que, « au regard des conclusions de l’étude qu’elle vient de recevoir, elle a décidé le maintien en fonctionnement de la maison d’arrêt de Laval ».

La Garde des sceaux a également indiqué qu’ « afin de rendre cette maison d’arrêt conforme aux exigences de la loi pénitentiaire de novembre 2009, des travaux de rénovation et de mise aux normes seront effectués. »

« Cette décision est une bonne nouvelle pour Laval et pour le département de la Mayenne », déclare François Zocchetto. « Il est, en effet, indispensable pour le bon fonctionnement des services de police, de gendarmerie et de la justice qu’un lieu de détention soit maintenu et même développé en Mayenne. C’est également un soulagement pour le personnel pénitentiaire de Laval ».

Depuis le mois de juillet, François Zocchetto, avec le soutien du Président du Conseil général Jean Arthuis, avait multiplié les démarches pour convaincre la Ministre de la Justice de la nécessité de garder la maison d’arrêt de Laval.

Rappelons que François Zocchetto est membre actif du groupe de travail qui se réunit chaque semaine, depuis un an, autour de la Ministre de la Justice pour préparer la réforme de la procédure pénale en France.

Lire la suite