Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Loi Travail : « Recours au 49-3 : un désaveu pour le Gouvernement »

10 Mai 2016 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Le groupe UDI-UC réagit, par la voix de son Président François Zocchetto, à l’annonce du recours au 49-3 sur la loi Travail :

« Le Conseil des ministres vient d’autoriser le recours au 49-3 pour faire passer en force la loi Travail. L’utilisation de cet outil constitutionnel illustre les tensions au sein d’une majorité qui ne parvient plus à cacher qu’elle est en pleine implosion.

Nous assistons à un triste spectacle : un Président une nouvelle fois lâché par une partie de ses troupes, obligé de recourir à une arme démesurée pour sauver un projet de loi qui a largement perdu sa dimension réformatrice. C’est un constat d’échec qui augure mal des mois à venir qui seront de nouveaux mois perdus pour nos demandeurs d’emplois et nos entreprises.

Nous partagions l’objectif initial de réformer le code du travail. Toutefois nous ne pouvons nous satisfaire de la version actuelle de la loi El Khomri. Quitte à recourir au 49-3, il fallait le faire avant que le texte ne soit vidé de sa substance par les marchandages et les arrangements avec la gauche du 19e siècle. Les gages donnés aux frondeurs se payent au prix fort : ils ont vidé le texte, mis le Président de la République dans l’obligation du passage en force et enfin ramené François Hollande à son ancien statut de Premier secrétaire du Parti socialiste.

La France s’apprête à vivre une année en suspens en attendant le premier tour de l’élection présidentielle. Avec, pour la deuxième fois l’adoption à marche forcée d’un texte, la stratégie du Gouvernement sent la fin de règne : on s’acharne à écrire quelques lignes supplémentaires dans un bilan qui sera bientôt un document de campagne.

Cessons de croire que tout est figé : plus que jamais sur la loi Travail, le Sénat doit jouer son rôle afin qu’un réel débat ait lieu au sein du Parlement. Contrairement à l’Assemblée nationale où quelques députés socialistes se sont livrés à un travail de déconstruction, nous entendons nous mobiliser dans un esprit constructif et pragmatique ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article