Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Plan d’urgence pour l’emploi ou plan de camouflage pour le candidat Hollande ?

19 Janvier 2016 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

François Zocchetto, président du groupe UDI-UC, réagit aux annonces de François Hollande sur l’emploi :

« Avec son plan d’urgence à deux milliards d’euros pour l’emploi, François Hollande reste fidèle à lui-même : les annonces se suivent, se ressemblent et les demandeurs le restent.

Ce qui nous est proposé ressemble davantage à du saupoudrage qu’à un véritable travail de fond. La prime à l’embauche par exemple, voilà de l’argent qui va être gaspillé au risque même de conduire à un effet d’aubaine. Il faudrait plutôt baisser les charges qui pèsent sur le travail.

Le Président nous parle de 2 milliards d’euros financés par des économies. Nous en attendons avec intérêt le détail.

Après 4 ans d’exercice, le Président de la République semble découvrir la situation sociale et économique de la France. Au lieu d’avoir enfin le courage d’entreprendre les nécessaires réformes du travail, on nous ressort les vieilles recettes éculées. La France ne peut être sacrifiée sur l’autel de l’immobilisme.

Prisonnier des idéologies d’une partie de la gauche, François Hollande en oublie le volontarisme affiché en son temps par Manuel Valls ou encore Emmanuel Macron.

Pourtant, les centristes sont prêts à soutenir de réelles réformes structurelles. Ils appellent de leurs vœux depuis des années à :

  • laisser aux entreprises plus de souplesse dans l’organisation du travail,
  • alléger les charges en instaurant la TVA sociale
  • encourager l’apprentissage en le libérant d’un discours anti-employeurs en vogue au Ministère de l’Education nationale.

Il n’y a pas un mot sur ce qui est pourtant essentiel au retour à l’emploi : retrouver le chemin de la croissance. La question du chômage ne trouvera en effet de réponse pérenne que par la croissance de l’activité économique et la conquête de nouveaux marchés.

Les effets de ce plan sont annoncés pour… 2017 ! N’y aurait-il pas un lien avec la prochaine présidentielle ? François Hollande a élaboré ce plan le regard fixé sur l’horizon 2017 alors qu’il aurait fallu prendre en compte les attentes et les propositions de l’ensemble des acteurs économiques. Aujourd’hui, il est clair que le candidat Hollande est en campagne ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article