Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Pacte Culturel : La Ville de Laval face au mur du silence

27 Octobre 2015 , Rédigé par Permanence François Zocchetto


En proposant aux collectivités locales la signature d’un « pacte culturel », l’État propose de maintenir pour trois ans le niveau de ses financements culturels en faveur des collectivités, dès lors que celles-ci s’engagent à faire de même en ce qui concerne leur propre budget culture.

Sensible aux enjeux qui interrogent les pouvoirs publics, à savoir la réforme territoriale, la situation des finances publiques, mais également les fractures de la société, la ville de Laval a souhaité très tôt s’inscrire dans ce dispositif et signer avec l’État ce pacte sanctuarisant l’investissement pour la culture sur notre territoire.

François Zocchetto, maire de Laval : « Extrêmement volontaire sur ce dossier, le conseil municipal de la ville de Laval a approuvé unanimement, le 30 mars dernier, la signature de ce pacte, engageant l’État et la ville à maintenir à partir de 2015, et pendant trois ans, leurs financements respectifs en faveur de la culture, et à poursuivre leur coopération au bénéfice du développement culturel et patrimonial de notre territoire.

Malgré des contacts réguliers avec la Direction des Affaires Culturelles de la Région des Pays de la Loire et des courriers adressés à madame la Ministre, notre volonté de rejoindre la démarche du pacte culturel fait face à un véritable mur du silence de la part de la Ministre.

Je suis étonné d’apprendre le déplacement, ce jour, de madame Fleur Pellerin à Nantes pour signer ce pacte avec la Région des Pays de la Loire. C’est un déplacement bien «opportun» en vue des prochaines échéances électorales. Je comprends donc qu’une collectivité soutenant la majorité présidentielle peut compter sur l’engagement de l’Etat, mais une collectivité d’une autre couleur politique portant une démarche culturelle réelle pour ses concitoyens et, je le rappelle, initiée par le Gouvernement, n’a pour seule réponse qu’un silence dédaigneux.

Madame Fleur Pellerin, signe avec la Région des Pays de la Loire, avec tous les Ligériens. Faut-il rappeler que les Lavallois sont des Ligériens comme les autres.»

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article