Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog-note de François Zocchetto

Philippe VIGIER, Président du groupe UDI à l’Assemblée nationale et François ZOCCHETTO Président du groupe UDI-UC au Sénat exhortent François Hollande à agir pour redonner confiance aux Français

7 Novembre 2014 , Rédigé par Permanence François Zocchetto

Alors que la première moitié du quinquennat s’achève et que François Hollande s’apprête à s’adresser aux Français et aux Françaises, Philippe Vigier, président du groupe UDI à l’Assemblée nationale, et François Zocchetto, président du groupe UDI-UC au Sénat, ont adressé ce jour une lettre commune engageant le chef de l’Etat à prendre urgemment les mesures qui s’imposent pour redresser la France.

Face à l’inquiétude des Français qui n’a jamais été aussi grande, les deux présidents centristes exhortent François Hollande « à ne plus perdre une minute » et à mettre en œuvre les véritables et nécessaires réformes structurelles dont la France a besoin pour sortir de la crise :

  • agir fortement pour l’emploi, « l’échec le plus grave », en prenant immédiatement trois décisions issues du « programme de redressement républicain » proposé par Jean-Louis Borloo en mai 2013 : baisser massivement les charges sur le coût du travail, relancer les secteurs du bâtiment et celui des services à la personne et lancer un grand plan en faveur de l’apprentissage afin de doubler le nombre d’apprentis en France, et faire ainsi passer un message fort à la jeunesse, trop souvent dans le doute.
  • engager « six chantiers essentiels sur lesquels vous piétinez depuis le début du quinquennat » : la réforme de l’Etat et des collectivités territoriales, la réforme de la protection sociale, la réforme des retraites et de la santé, la réforme de la formation professionnelle tout au long de la vie, la rénovation de la démocratie sociale et la transition écologique
  • redonner confiance aux entrepreneurs, les convaincre que les efforts qu’ils accomplissent et les risques qu’ils prennent seront reconnus. « Vous devez convaincre nos jeunes talents que la France reste un pays dans lequel ils pourront faire prospérer leur dynamisme. Vous devez redonner une place centrale aux valeurs de travail, de mérite et de contribution à l’effort collectif. »

Philippe Vigier et François Zocchetto exhortent le chef de l’Etat à dépasser les desseins électoraux et les considérations partisanes et corporatistes, pour engager les transformations profondes et en faire des mutations irréversibles. « Vous devrez enfin permettre à nos concitoyens de se reconnaître à nouveau dans leurs institutions, qui leur semblent coupées de leurs quotidiens. Instaurer une part de proportionnelle y contribuera. »

Les deux présidents centristes, « dans un esprit résolument constructif et républicain, persuadés que l’intérêt général de la Nation est en jeu », invitent François Hollande à « s’engager et se mobiliser pour redonner enfin confiance aux Français, pour leur redonner enfin espoir. »

« Nous nous refusons à voir la France prendre le chemin du déclin. Le déclin n’est pas une fatalité. Il est encore temps pour vous, monsieur le Président de la République, d’exercer le pouvoir, sans être bridé par l’idéologie obsolète d’une fraction de la famille politique dont vous êtes issu. »

PJ : intégralité du courrier des Présidents Vigier et Zocchetto

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article